Lettre d’information 23 avril 2017

avenirencommun600

le 23 avril faites vous du bien : votez pour vos convictions!

Depuis des années les média vous incitent à voter contre le repoussoir Front National qu’ils ont mis en scène en vous demandant d’abandonner vos convictions une fois dans l’isoloir. Le piège du vote utile s’est refermé sur ses géniteurs par l’émergence d’un candidat progressiste porté par une campagne de fond, un programme cohérent, réaliste et chiffré et un mouvement citoyen de grande ampleur. Il ressort aujourd’hui que le candidat de la France Insoumise apparaît comme le mieux qualifié pour battre le Front National.

Le 23 avril, le vote de conviction et le vote utile ne font plus qu’un avec le bulletin Mélenchon pour une France Insoumise et un Avenir en Commun.

europe, plan a / plan b ?

La mise en application du programme l’Avenir en Commun va se heurter à un certain nombre de règles européennes faites pour une économie libérale.

Immédiatement, la France présidée par Jean-Luc Mélenchon désobéira à certaines règles européennes pour montrer que rien ne sera plus comme avant : le statut des travailleurs détachés sera interdit, la privatisation des services publics (barrages hydro-électriques,…) sera stoppée, les mouvements de capitaux seront contrôlés,…

Le PLAN A consistera à négocier une refondation démocratique, sociale et écologique de l’Europe en proposant une harmonisation sociale, fiscale, le protectionnisme solidaire, un rôle nouveau pour la banque centrale européenne,…

Le PLAN B quant à lui aboutira à créer avec les pays qui le souhaiteront, une nouvelle zone de coopération économique et sociale reprenant les axes du plan A et entraînant la suppression de la contribution de la France à l’UE, la transformation de l’euro en monnaie commune,…

Plan A ou Plan B, le résultat des négociations sera soumis à referendum pour que le peuple français décide du futur de la France au sein ou à l’extérieur de l’Union Européenne. (voir ici l’université populaire sur la question européenne)

Des mesures irréalistes? non, d’autres le font!

La faisabilité de certaines mesures du programme l’Avenir en Commun fait débat alors qu’elles sont déjà en œuvre dans plusieurs pays. Voyez plutôt :

  • l’impôt universel (proposition 37) existe aux USA. Cela permet de soumettre chaque français aux impôts français quel que soit son pays de résidence.
  • le referendum révocatoire (proposition 3) existe dans 19 États américains, 3 länder allemands, au Pérou, en Équateur, au Venezuela, dans 6 cantons suisses, à Taïwan… Il permet aux citoyens de demander sous conditions la révocation d’un élu en cours de mandat.
  • convoquer une assemblée constituante (proposition 1) a été fait en Bolivie en 2006 et en Islande en 2011. L’article 11 de la constitution de 1958 le permet.
  • la Sécurité Sociale intégrale (proposition 67) fonctionne en partie en Alsace-Moselle depuis près d’un siècle.
constituante : mode d’emploi

Pour redéfinir nos règles démocratiques, une Assemblée Constituante sera convoquée. En seront exclus ceux qui ont déjà été parlementaires de la 5ème République. La Constituante sera composée de citoyens élus et d’autres tirés au sort qui devront travailler étroitement avec leurs électeurs. Au terme du temps nécessaire (estimé à 2 ans), un projet de constitution sera proposé à l’approbation du peuple par voie référendaire.

Ce processus sera indépendant du travail de l’Assemblée Nationale élue en juin 2017 qui siégera conformément au droit constitutionnel actuellement en vigueur. La Constituante n’empêchera donc nullement la mise en application du programme de la France Insoumise.

Des questions
campagne inédite

La campagne de J-L Mélenchon connaît une dynamique inédite. Tous les indicateurs s’affolent : affluence croissante aux meetings, sur les réseaux sociaux, audience des émissions TV…

Dans l’ouest lyonnais aussi cette effervescence est tangible. Les réunions publiques attirent et motivent, le groupe d’appui vient d’enregistrer son 65ème membre, l’accueil sur les marchés, aux sorties du métro …est chaleureux et intéressé.

20 ong nous jugent

20 ONG, experts et journaux non-partisans ont présenté des comparatifs détaillés des programmes des 5 candidats favoris des sondages sur les questions cruciales de notre époque que sont les libertés, l’égalité et la justice, l’écologie, le numérique, les énergies et les ressources naturelles, la solidarité et le développement international, la culture et la cause animale. Les conclusions sont unanimes plaçant systématique l’Avenir en Commun en tête des programmes testés. Lire l’article complet ici.

aidez à financer la campagne de JLM2017 sur dons.jlm2017.fr

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre, cliquez se désabonner

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent en nous écrivant par courrier électronique en cliquant ici. Les informations que vous nous communiquer ne sont ni partagées, ni diffusées, ni revendues à une tierce partie.