La « longue marche » du député Thomas Gassilloud

Selon un récent article publié sur thiate.fr, Thomas Gassilloud aurait rejoint le mouvement d’Emanuel Macron en mai 2016. Ceci ne l’a pas empêché en décembre 2016 (6 mois plus tard !) de lancer sa campagne pour les législatives en tant que candidat indépendant. Se revendiquant sans étiquette, sous le logo « ensemble pour la 10 eme », en se targuant du soutien (non avéré) d’une quinzaine de maires, il affirmait  « je ne veux devoir mon élection à personne ».

Dans l’entre-deux-tours des présidentielles M. Gassilloud déclarait être toujours sans étiquette et vouloir attendre le résultat du second tour pour éventuellement se rapprocher du mouvement En Marche.

Beaucoup d’ambigüité et d’opportunisme dans cette posture, à l’image de celle d’Emanuel Macron, qui une fois élu face à Le Pen se transforme en président des riches.

assemblée nationale légiférer par ordonnances

 

Une réponse à “La « longue marche » du député Thomas Gassilloud

Les commentaires sont fermés.