Clarté et éclaircissement

avenir en commun - programme jlm2017.fr

La dynamique de la campagne et les résultats sans appel du premier tour de l’élection présidentielle ont largement validé les choix stratégiques de la France insoumise et nous placent en situation de rivaliser avec les libéraux et les prêcheurs de ressentiment. Il se présente maintenant une occasion inédite de faire avancer les idées et les pratiques solidaires et écologiques. Nous comptons bien réitérer et pousser notre avantage jusqu’à la victoire. Nous sommes prêts à gouverner.

La France Insoumise est un mouvement, pas un parti, et ses candidats aux élections législatives n’ont pas été désignés par un appareil mais choisis, parmi eux, par les citoyens réunis en plusieurs assemblées, pour porter leur parole – en l’occurrence le programme L’Avenir en commun. Ces candidats sont donc des représentants des citoyens et en aucune manière leurs dirigeants. Inutile de faire comme si notre candidat était un chef de parti à l’ancienne et comme s’il était encore pertinent de nos jours de réunir des chefs pour qu’ils se partagent le gâteau puis commandent à leurs troupes de les suivre. Ces temps sont révolus.

Nos assemblées étaient (et sont toujours) ouvertes à tous et rien n’empêchait les membres des partis amis d’y participer. Ils ont choisi de ne pas le faire au temps de l’élaboration du programme ni à celui du choix des représentants. Ces temps sont maintenant passés et ces points déterminés.

La porte de la France Insoumise n’en reste pas moins grande ouverte à toutes les bonnes volontés, d’où qu’elles viennent, comme le prouvent les nouveaux engagements qui viennent grossir ses rangs jour après jour tant au plan national qu’au plan local.