Couvrez ce RSA que je ne saurais voir. Par de pareils objets, les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées…

Une nouvelle aventure de Tartuffe ou l’imposteur : le conseil départemental du Rhône à la chasse aux fraudeurs au RSA!

On allait voir ce qu’on allait voir! Christophe Guillotteau Président du département du nouveau Rhône, lançait à peine élu une grande opération de chasse aux fraudeurs du RSA. C’est dans l’air du temps (un discours déjà largement utilisé par le FN) et consciencieusement relayée par la presse qui annonçait jusqu’à 10% de fraudeurs, lire ici  ou bien encore ici

Le bilan a été fait lors du conseil départemental de décembre 2016 : 109 fraudes sur un total de 5 393 bénéficiaires du RSA soit 2% ont été détectées par les services de la CAF. Pour un préjudice de 0.5 M€ soit 1,5% du budget RSA du département. La moitié des dossiers frauduleux ont fait l’objet d’une plainte ou d’une amende.

Quant aux contrôles ciblés (essentiellement en direction des travailleurs indépendants) lancés par le département auprès de 158 allocataires, ils devraient permettre de récupérer 90 000€.

Tout cela pour ça, en sachant que chaque contrôle sur place supplémentaire demandé par le département coûte 492€.

La fraude (d’où qu’elle vienne) doit bien évidemment être combattue et les services de la CAF le font déjà avec discernement et efficacité… pour peu que l’on arrête de réduire leurs budgets !

Nous tenons toutefois à rappeler que les pouvoirs publics (locaux et nationaux) seraient bien inspirés de traquer la fraude dans d’autres domaines, comme par exemple celle réalisée par les employeurs :

  • La fraude fiscale qui coûte entre 60 et 80 milliards d’€ à l’État (voir ici)
    Rien qu’en 2015, les redressements fiscaux des entreprises et des particuliers fortunés ont rapporté 21 milliards d’euros dans les caisses de l’État ! voir ici
  • Quant à la fraude sociale, les services de l’État estime la fraude aux cotisations sociales liée au travail au noir entre 22 et 27 milliards d’euros et celle au RSA entre 1,1 et 1.7 milliard d’€ soit 18 fois moins ! voir ici

68% des ayant-droits au RSA n’en font pas la demande

Ce sont bien les entreprises et les riches qui sont à l’origine de la quasi-totalité de la fraude. Rappelons pour finir que selon l’organisme bolchevique qu’est la CAF, 68% des ayant-droits au RSA n’en font pas la demandevoir ici

Voilà le vrai problème auquel les Tartuffes du département du Rhône devraient s’attaquer. C’est ce qu’on fait les militants de la France Insoumise en France et dans le Rhône pour inciter nos concitoyens à s’inscrire sur les listes électorales et à accéder à leurs droits méconnus (Lyon Capitale, la caravane des insoumis)

La programme, l’avenir en commun propose notamment

  • Obliger les entreprises à déclarer leurs résultats pays par pays
  • Mettre en place l’impôt universel permettant de soumettre chaque citoyen français à la fiscalité française où qu’il réside (comme le font déjà les États-Unis d’Amérique)
  • Renforcer les moyens humains et techniques de l’administration pour lutter contre la fraude et l’évasion fiscale
  • Revaloriser les minima sociaux au niveau de seuil de pauvreté
  • Lutter contre le non recours aux droits sociaux et civiques
  • Instaurer la gratuité de l’accès et des quantités d’eau, de gaz et d’électricité indispensables à une vie digne

montant du rsa en septembre 2016